Profession réglementée Profession réglementée

N’est pas avocat qui veut ! La loi modifiée du 10 août 1991 sur la profession d’avocat en a réglé de manière précise les conditions d’accès à la profession.

La profession est également influencée par les Règles de l’Union européenne et plus précisément la Directive 98/5/CE du Parlement Européen et du Conseil du 16 février 1998 visant à faciliter l'exercice permanent de la profession d'avocat dans un Etat membre autre que celui où la qualification a été acquise et la Loi du 18 décembre 2008 transposant, pour la profession d’avocat, les dispositions de la Directive 2005/36/CE du Parlement européen et du Conseil du 7 septembre 2005 relative à la reconnaissance des qualifications professionnelles et de la Directive 2006/100/CE du Conseil du 20 novembre 2006 portant adaptation de certaines directives dans le domaine de la libre circulation des personnes.

Enfin, nul ne peut prétendre être inscrit à l’Ordre des Avocats du Barreau de Luxembourg ou porter le titre d’avocat s’il n’a pas prêté le serment suivant devant la Cour de cassation :

« Je jure fidélité au Grand-Duc, obéissance à la Constitution et aux lois de l’Etat ; de ne pas m’écarter du respect dû aux tribunaux ; de ne conseiller ou défendre aucune cause que je ne croirai pas juste en mon âme et conscience. »